Les cavités souterraines ont-elles un impact sur le bien-être et la santé du vivant ?

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

Les cavités souterraines existent un peu partout sur le territoire national. Toutefois, certaines régions et villes sont plus exposées que d’autres à la leur présence.

Effondrement de cavités souterraines.

Ces derniers mois deux grands effondrements du sol rappellent que le sous-sol peut être creux.

– Au mois de décembre 2018, une cavité de 70 m2 apparaît après l’effondrement d’une partie de la chaussée dans la rue de Lyon de la ville de Saint-Quentin (Aisne, 02).

– Au mois d’août 2019, une partie de la chaussée de la place Léon Debouverie s’effondre dans la ville d’Amiens (Somme, 80). L’affaissement laisse apparaître un trou béant d’environ 15 m de diamètre et 5 m de profondeur. Lire la suite­­

L’effet cocktail en géobiologie

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

Origine de l’expression

En 1953, le psychologue britannique Edward Colin Cherry (1914-1979) invente le terme « Effet cocktail ». Il définit ainsi la capacité d’une personne à entendre quelque chose qui la concerne dans un lieu noyé dans le bruit. Il s’agit de sa capacité d’attention sélective qui lui permet de filtrer ce qui est important pour elle. Lire la suite­­

Du sensible au biosensible

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

Le sensible et le biosensible font l’objet d’une fréquente confusion dans l’esprit de la plupart des personnes. Qu’en est-il exactement ?

 La nécessité d’une pensée appropriée.

Le concept et le vocabulaire associés doivent être nécessairement en cohérence avec l’action engagée.

Dans le cas contraire, il y a généralement apparition d’un conflit cognitif conscient ou inconscient. Dans la plupart du temps, il est inconscient. Si le conflit est conscient et rejeté par l’opérateur, il y a apparition d’un déni. Ce cas de figure devient plus problématique par l’émergence d’une incohérence. Lire la suite­­

Vendre un bien immobilier grâce à la géobiologie

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

Ceux qui s’intéressent de près à canaliser leurs forces ou qui ont suivi les cours de géobiologie connaissent les puissants effets du travail énergétique. Il s’exprime par l’activation par exemple de pierres ou de pose de tracé régulateur  mais plus encore avec la coopération des gardiens des lieux et des êtres qui les habitent. Si de plus tout cela est renforcé par la conscience que chacun est maître de son destin, alors de vrais miracles peuvent survenir. Lire la suite­­

Le point de vue du géobiologue sur les sites SEVESO

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

Origine du risque Seveso

La notion de « site SEVESO » vient de l’usine chimique ICMESA, qui en 1976 rejette accidentellement dans l’air de l’herbicide contenant de la dioxine. Cette usine était située sur la commune de Seveso, dans le nord-ouest de l’Italie.

 

Risque SEVESO en France


La France compte à ce jour 1312 sites classés SEVESO. Ce classement se divise en 607 sites SEVESO seuil bas et 705 sites SEVESO seuil haut. La différence se fait sur les caractéristiques des produits stockés et leur quantité.

La répartition des sites SEVESO sur le territoire national est inégale. Un département comme les Hautes-Alpes n’a pas de site SEVESO. D’autres au contraire comptent un grand nombre de sites de ce type. C’est le cas pour la Seine-Maritime avec 75 sites. Lire la suite­­

Mémoire des lieux

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

 

Elément essentiel sur un lieu à prendre en compte avant toute harmonisation ! Savoir si l’on est en présence d’une mémoire défavorable pour le lieu, les habitants.

Nombre de personnes n’en tiennent pas compte.

Spécialisé en libération de mémoires des lieux et habilité à faire ces travaux.

La durée des travaux de libération d’un lieu peuvent varier . Lire la suite­­

La geobiologie au salon de l’agriculture

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

Invité sur le plateau de « Face à vous » Au salon de l’Agriculture à PAris en 2019, Luc Leroy membre de la CNG explique les phénomènes que le géobiologue peu être amené à rencontre dans le domaine agricole.

La géobiologie : une révolution pour les éleveurs Table ronde sur le plateau de #VillageSemence au #SIA2019 animée par Camille Atlani, directrice de collection TerrAgora Invités : Luc Leroy, géobiologue Stéphane Demée, géobiologue. Lire la suite­­

Tracé régulateur

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

 

Le tracé régulateur est le support de la construction, l’interface entre elle et le lieu qui la porte.
Pour une maison ancienne on peut le retrouver et pour du neuf le créer.

Pour aller plus loin dans le tracé, il faut y rajouter de la conscience, orienter la construction dans la forme, c’est à dire dans l’espace, en respectant la latitude du lieux. Lire la suite­­

Code de déontologie Confédération Nationale de Géobiologie

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

 

Confédération Nationale de Géobiologie (CNG)
CODE DE DÉONTOLOGIE

  1. Préambule

Pour assurer l’éthique de la pratique des géobiologues, ce présent code a été établi à l’initiative de la CNG. Il définit la qualité morale des rapports entre praticiens et demandeurs ou bénéficiaires. Tous les signataires du présent Code sont enregistrés au Registre National des Géobiologues Professionnels de la CNG. Lire la suite­­

Le Radon : Un gaz radioactif dans mon habitation

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

Qu’est-ce que le radon ?

Le radon est un gaz radioactif issu de la désintégration de l’uranium et du radium présents naturellement dans le sol et les roches. En se désintégrant, il forme des descendants solides, eux-mêmes radioactifs. Ces descendants peuvent se fixer sur les aérosols de l’air et, une fois inhalés, se déposer le long des voies respiratoires en provoquant leur irradiation. Lire la suite­­

Le tracé regulateur

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

TRACÉ RÉGULATEUR

Le cercle obtenu est le Cercle de Construction. Des lignes, polygones ou autres cercles construits grâce à lui permettront au Maître architecte de fixer le plan de l’édifice. Il est vraisemblable que, pour ce faire, il emploiera également une logique symbolique. Cette logique est malheureusement difficile à reconstituer a posteriori.
Lors d’une étude, l’important est de retrouver l’essentiel de ce tracé, tracé que l’on nomme souvent le Tracé régulateur. Il sera d’autant plus proche de celui voulu par le Maître architecte qu’il rendra mieux compte de la réalité. Lire la suite­­

Comment choisir un lieu de vie qui vous convienne …

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

Choisir un nouveau logement, c’est comme choisir un associé ou son conjoint : des fois c’est le coup de foudre, mais ça ne tient pas toujours dans la durée… Ou d’autres fois, ça vient sur la pointe des pieds, mais ça dure toute la vie !

Et, tout comme se tromper de conjoint peut devenir une source majeure de stress et de malheur (disputes, divorce, séparation …), se tromper de nouveau lieu de vie n’est pas réjouissant non plus… Lire la suite­­