Graines d Ortie Plante Magique

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

 

 

Graines d’ortie  un super aliment local

Si vous lisez ces lignes vous savez sûrement que les feuilles d’ortie se mangent. Mais beaucoup ignorent encore que les graines d’ortie sont un aliment extrêmement riche en micro-nutriments. Les « superaliments » ont le vent en poupe. Et souvent on va chercher graines de goji, acaï, maca, spiruline, graines de chia etc. de l’autre côté de la planète. Pourtant, les graines d’ortie poussent tout juste sous notre nez et n’ont rien à envier à ces aliments providentiels. Lire la suite­­

FRANÇOIS COUPLAN – L’HERBIER À CROQUER VOL.1

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

 

 

Voici un herbier de vie et de plaisir. Vous y découvrirez les principales plantes sauvages comestibles de nos régions et les façons de les accommoder.
Il présente 65 espèces faciles à reconnaître, savoureuses, et bonnes pour votre santé par leur richesse en nutriments. Un code couleur permet d’identifier immédiatement leur habitat. Chaque description est accompagnée de photos et d’une recette facile à réaliser.
Cet ouvrage destiné aux débutants est le premier d’une série de trois qui feront le tour de la question.
François Couplan est le spécialiste incontesté des plantes sauvages comestibles. Il partage ses connaissances à travers ses stages, ses formations, son école, son travail avec les restaurateurs et ses livres. Il a mis dans celui que vous tenez en main le concentré de ce qu’il souhaite transmettre : une vision concrète du monde où les plantes tiennent une large place.

Une superbe vidéo explicative de François Couplan / PRESSE

Lire la suite

 

 

 

Les stades du sommeil

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

Le besoin de sommeil est soumis aux lois de l’homéostasie du corps : le corps recherche l’équilibre entre la veille et le sommeil. Notre sommeil n’est pas, comme on pourrait l’imaginer, continu. Il se découpe en plusieurs cycles successifs, 4 à 6 par nuit en moyenne. Chaque cycle dure environ 90 minutes et chaque cycle est composé de plusieurs types de sommeil.

La veille

L’état de veille se caractérise par un état actif, conscient du monde extérieur, avec la présence de mouvements oculaires et de tonus musculaire. Les ondes cérébrales sont rapides de type Alpha, Bêta et Gamma. En état de veille, le corps produit de l’adénosine et sécrète certains types de neurotransmetteurs/neuromodulateurs comme la dopamine, l’acétylcholine, l’histamine, la noradrénaline, la sérotonine, l’hypocrétine. Il y a plus précisément deux états de veille : l’état de veille calme au repos lorsque nous avons les yeux fermés et l’état de veille active lorsque nous avons les yeux ouverts.

 

L’endormissement (stade 1)

Le stade d’endormissement correspond au stade d’entrée dans le sommeil et établit la frontière entre le veille et le sommeil. Les ondes cérébrales Alpha disparaissent au profit des ondes Thêta. C’est en quelque sorte le stade de préparation au sommeil avec la mise en place progressive des différents mécanismes physiologiques et biochimiques qui préparent le corps au sommeil. L’endormissement se caractérise par un ralentissement du rythme des ondes, une diminution du tonus musculaire et la sécrétion de GABA, un neurotransmetteur inhibiteur du système nerveux central qui induit la relaxation. Dans cette phase, nous demeurons sensibles aux stimulus extérieurs ce qui peut nous ramener à l’état de veille. Le temps d’endormissement chez un bon dormeur n’excède pas 20 minutes. Au-delà, on considère qu’il y a des difficultés d’endormissement.

 

 Le sommeil lent léger (stade 2)

C’est le début du sommeil. Ce stade se caractérise par davantage de relâchement musculaire et un ralentissement des rythmes cardiaque et respiratoire. Toutefois, le réveil sera facile à ce stade car nous pouvons à tout moment réagir et nous réveiller face à des stimulus extérieurs. Les ondes cérébrales de type Delta sont lentes. Les mauvais dormeurs, qui se réveillent trop facilement pendant cette phase, auront l’impression de ne pas avoir dormi. Ce stade est plus important sur les derniers cycles de la nuit. Sa durée dépendra donc de la durée totale de sommeil. C’est le type de sommeil majoritaire car il représente environ 50% de la durée totale de sommeil selon l’âge et l’état du sujet. Il se caractérise par l’apparition d’ondes plus lentes encore.

 Le sommeil lent profond (stade 3)

Le sommeil lent profond est le sommeil le plus récupérateur avec un ralentissement de l’activité cérébrale et un tonus musculaire très faible. Les ondes cérébrales sont très lentes et de grande amplitude en proportion croissante, dont 20% d’ondes Delta. Pendant ce stade, la respiration est ample et régulière, et le dormeur est très difficile à réveiller. La proportion de sommeil lent profond est importante en début de nuit et diminue jusqu’à disparaître en fin de nuit. Par ailleurs, la durée de ce stade est normalement constante, autour de 100 minutes, quelle que soit la durée de sommeil totale de la nuit. Autrement dit, quand la durée totale de sommeil est réduite, la durée totale du sommeil lent profond est normalement préservée car le corps s’adapte au manque de sommeil en privilégiant le sommeil le plus réparateur.

 

Le sommeil paradoxal (stade 4)

On le nomme sommeil paradoxal car, bien qu’endormi et avec une relaxation totale des muscles, l’activité cérébrale est rapide et intense comme si le dormeur était éveillé. Les ondes cérébrales sont rapides de type Alpha, Bêta et Gamma. La respiration est irrégulière et les mouvements oculaires les yeux fermés sont rapides comme en état de veille. Ce stade de sommeil est celui qui favorise le plus les rêves et qui est important pour la consolidation de la mémoire. À l’inverse du sommeil lent profond, ce stade 4 voit sa quantité augmenter au fur et à mesure de la nuit, ce qui explique que nous nous souvenons de nos rêves surtout le matin.

Comment désintoxiquer la protéine de pointe suite koko

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

Que vous ayez reçu le Kokovac ou une infection naturelle, il vous reste probablement des protéines de pointe dangereuses dans vos tissus et vos organes, y compris votre cerveau. Lire la suite­­

Nos cinq émonctoires à la loupe

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

Via nos émonctoires, la détoxication permet de nettoyer les toxines et les toxiques accumulés par notre corps en raison d’un déséquilibre alimentaire, de la pollution de l’air, des perturbateurs endocriniens et/ou des troubles nerveux et émotionnels

 

Lorsqu’ils sont saturés d’impuretés, nos organes sont affaiblis et n’arrivent plus à éliminer les toxines en excès. L’encrassement métabolique est le premier responsable des maladies. La détoxication est un geste de prévention, c’est la base de la santé. Cependant, il nécessite une bonne vitalité car il demande au corps un minimum d’énergie, il devra se mettre au ralenti. La cure de détox dure environ trois semaines pour être efficace. On se stress physique et psychique. Le corps a besoin de passer en mode parasympathique pour évacuer les toxines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le drainage des intestins

En raison des intolérances alimentaires, d’une alimentation inadaptée, des médicaments et du stress, cette muqueuse est altérée, devient poreuse. Ceci est un gros facteur d’encrassement corporel et favorise toutes les intoxications, inflammations et infections, elles-mêmes responsables de la plupart des  maladies. En cas de constipation, bien des particules sont réabsorbées et rejoignent le flux sanguin jusqu’au foie, ce qui représente encore une cause d’encrassement organique. Il faut donc régler le transit. Par l’alimentation : le drainage intestinal se composera de beaucoup d’eau filtrée et peu minéralisée, que l’on prendra en dehors des repas, ainsi que de beaucoup de fruits, de  crudités et des algues. Si vos parois intestinales sont fragiles et que les légumes crus les irritent, mangez des soupes très épaisses de légumes  fibreux à feuilles et tiges. Les graines de psyllium sont idéales car elles sont équilibrantes et conviennent à tous, quel que soit le problème de transit. La salade verte, les épinards, le pissenlit, la tomate, la rhubarbe, les prunes, sont conseillés. Les figues, les pruneaux, les abricots  secs et les graines de lin sont laxatifs (les faire tremper la veille). Il est indispensable d’assurer un débit de bile suffisant, car c’est elle qui règle et permet tout le

le processus digestif dans les intestins. Pour cela, on n’hésitera pas à consommer des tisanes cholagogues et à faire une cure de jus de citron. Enfin, à toutes ces mesures alimentaires peuvent s’ajouter des cures d’argile ou de charbon végétal (d’une durée de trois semaines).

Ce qui dérègle les intestins : les produits animaux, sucres, céréales raffinées, farineux, alcools, excitants et sodas. Par le massage du ventre qui permet de stimuler les intestins et aide à détacher les matières restées collées. Le sens du massage est matières restées collées. Le sens du massage

est important. Massez en partant du bas du ventre côté droit puis continuez de masser dans le sens des aiguilles d’une montre en respirant profondément par le ventre. Cela facilitera la détente de vos organes digestifs. Par les plantes comme la mauve, la bourdaine, les fleurs de pêcher ou encore les pétales de rose, elles peuvent accélérer votre transit, augmenter le volume de vos selles et détoxifier vos intestins.

 

Le drainage du foie

Il est une usine de nettoyage, spécialisé dans l’élimination des colles, qu’il expulse via la bile. Au centre de nombreux problèmes de santé, le dérèglement du système hépatobiliaire est généralement la conséquence d’une alimentation riche en excitants (tabac, alcool, café, thé, chocolat, épices, etc.), en graisses, en protéines animales et en sucre. Le foie et les intestins étant en étroite relation, ils sont à traiter simultanément. Par l’utilisation de la bouillotte placée sur le foie qui aime la chaleur et qui fonctionne à plus de 40 degrés. Si vous êtes de nature frileuse et ou que vous avez froid durant votre cure détox, votre foie ne va pas fonctionner de manière optimale. La bouillote l’aidera. Par l’alimentation avec exclusivement des crudités agrémentées d’un filet d’huile d’olive et du citron. On pourra y ajouter des jus de légumes et de fruits en dehors des repas. Les trois basiques du drainage sont l’artichaut, le pissenlit et le radis noir. Les autres alliés sont : asperge, aubergine, carotte, céleri, cerfeuil, chicorée sauvage, endive, chicorée frisée, scarole, cresson, haricot vert, laitue, persil, raifort, poireau, rhubarbe, avocat, cassis, cerise, citron, coing, fraise, groseille, myrtille, olive, orange, pamplemousse, pomme et prune. Deux cuillérées d’huile d’olive de première pression à froid, accompagnées du jus d’un demi citron, à jeun le matin nettoieront la vésicule biliaire, l’alliée du foie,

de manière très efficace. Il s’agira de s’étendre sur le côté droit pendant environ 3/4 d’heure ensuite.

Par les plantes pour tonifier, stimuler et activer le drainage hépatique : l’artichaut, le pissenlit, le radis noir, le genévrier et le bouleau. Les plantes cholérétiques et cholago- gues : le romarin, la chicorée sauvage, le curcuma, le trèfle d’eau, la fumeterre, le boldo. Les protecteurs et détoxifiants du foie : le chardon-marie et le desmodium.

 Le drainage des reins

L’urine est le résultat de la filtration du sang par les reins. Elle représente 1,5 litre par jour. Elle est composée à 95 % d’eau, le reste étant des déchets cristaux (urée, acide urique, créatinine, sels minéraux, etc.). Si son débit est trop faible, par manque d’hydratation par exemple, l’évacuation des cristaux se fait mal (blessure de la muqueuse du système urinaire, création des calculs). La filtration du sang par les reins dépend « mécaniquement » de la pression sanguine. Si celle-ci est normale, la filtration est optimale (par exemple si la tension est basse, la filtration est faible). Tous les organes étant liés, les reins peuvent être surchargés à cause d’un foie défectueux. En buvant beaucoup d’eau

Peu minéralisée et filtrée qui va chasser les toxines. Il sera important d’augmenter la quantité d’eau habituelle pour soutenir les reins (par exemple 2 litres par jour). Par l’alimentation, avec beaucoup de fruits, en raison de leur nature aqueuse qui provoque la diurèse : le melon, la cerise, la pomme, la pêche. Le citron peut être très utile lorsque les reins sont particulièrement encrassés. Les meilleurs légumes drainants des reins sont : le poireau ou son bouillon, l’oignon ou son bouillon et le chou cru râpé. Les jus de céleri, de fenouil, en raison de leurs vertus déchlorurante, diurétique, antiputride et drainante des déchets azotés. On évitera le sel, les produits animaux, les excitants, les sous-produits animaux, ainsi que l’asperge, l’oseille, la rhubarbe et le cresson. Par la douche écossaise consistant à alterner des jets de plus en plus chauds avec des jets froids. Elle permet entre autres d’activer la circulation sanguine et lymphatique. Par le sauna en activant la sudation de l’organisme qui permet de stimuler la circulation. Une douche froide après le sauna améliorera ses bienfaits. Par les plantes comme l’ortie, l’orthosiphon, le pissenlit, la reine-des-prés, le thym, le genévrier, la bruyère, le fenouil, la busserole, la piloselle ou les queues de cerise ont toutes des bienfaits diurétiques. L’aubier de tilleul exerce une double action drainante des reins et du foie et dissout les calculs.

Le drainage des poumons

Il concerne le gaz carbonique et autres déchets volatils qui prennent le chemin inverse pour être expulsés lors de l’expiration. Certains déchets sont semi-solides, comme les glaires, les crachats, qui sont aussi des colles. Ces dernières sont le fruit d’une alimentation trop grasse, trop riche en sucre, en amidon (farines (pain, pâtes), céréales, etc.) et bien souvent trop abondante. Les troubles pulmonaires ont souvent pour origine des problèmes d’ordre intestinal, la pollution de l’air et le tabac. Par l’alimentation qui, véhiculée par le sang depuis les intestins, va exercer une action spécifique sur la sphère pulmonaire. L’ail est l’un des meilleurs antiseptiques des voies respiratoires. On pourra le consommer quotidiennement en quantité plus importante que d’habitude.

Par la respiration en leur apportant un air de qualité avec des ions négatifs, en les

oxygénant, en leur permettant d’évacuer tout l’air pollué. On peut coupler ces exercices respiratoires avec des huiles essentielles de pin et de sapin qui augmenteront tous les bienfaits de la détoxination. Le bol d’air Jacquier est un bon allié. Par les plantes. 1/ En aromathérapie : eucalyptus, thym, ail, pin, cajeput, cyprès, hysope, lavande, niaouli, santal, sauge, pulmonaire et guimauve. 2/ En tisanes : origan, thym, tussilage (expectorants), eucalyptus, réglisse, pin, plantain, lavande, romarin.

Le drainage de la peau

Toute la surface de la peau respire et élimine de nombreux acides, lipides et toxines par la transpiration, notamment lorsque les autres émonctoires, et en particulier le foie, sont surchargés. En buvant suffisamment pour la réhydrater: elle est souvent desséchée ou encrassée. On boira entre les repas 1,5 litre d’eau pure filtrée peu minéralisée, ainsi que des jus de fruits ou de légumes frais entre les repas. Par l’alimentation en veillant à n’être jamais constipé, surtout pour les peaux grasses, en mangeant des légumes crus râpés en début de repas, des fruits en dehors des repas ainsi que des légumes cuits à la vapeur et des céréales complètes, le tout assaisonné d’huiles végétales de première pression à froid d’olive ou de carthame. Mangez des pruneaux, raisins frais et secs, poires,

pommes, cerises, cassis, citrons, figues, abricots, choux, concombre, cerfeuil, carottes, poireaux, pissenlits, radis, aubergines, épinards, haricots rouges, céleri rave et en branche, salades, artichauts, riz complet. Les eaux sèches et sensibles aimeront l’huile de bourrache et de germe de blé (vitamine E), le jus de carotte (bêtacarotène), de fruits, de céleri, l’oignon et les crudités. Par les techniques de sudation. Transpirer permet d’éliminer l’acidité, les toxines et les déchets. Vous pouvez pratiquer toutes les techniques entraînant la sudation : sauna infrarouge ou traditionnel, hammam, bain chaud

et sport. Le brossage du corps ou un gommage de la peau avant de le faire transpirer en accentuera leur efficacité. Par les plantes comme la bardane, la pensée sauvage ou la salsepareille permettent de purifier le sang et le tissu cutané. Leur action dépurative puissante permet donc de lutter contre les problèmes de peau. Les peaux grasses aiment l’artichaut, le pissenlit, la fumeterre, la pensée sauvage, les pâquerettes, l’écorce d’orme. Les peaux sèches se soignent avec l’angélique, l’artichaut, la sauge, le sureau, le bouillon-blanc. Les peaux sensibles : aigremoine, bardane, camomille, coquelicot, églantine, guimauve, lavande, mauve, mélisse, souci, verveine, violette.

Une nouvelle vie

La sensation de bien-être après une détox invite à changer nos habitudes alimentaires et comportementales. Cette expérience permet de recontacter notre énergie profonde qui étaient bloquée par l’encrassement de nos tissus et provoque une prise de conscience psychologique et physique durable car elle est réellement vécue au plus profond de notre corps ■

 

 

 

 

La respiration correct

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

 

Et si la gravité des infections respiratoires dépendait étroitement de la manière de respirer

 Ce qui  est sûr, c’est que l’épidémie de détresses hypoxiques aiguës est survenue sur fond d’hyperventilation chronique largement répandue : beaucoup d’Occidentaux stressés respirent tellement mal qu’ils sont mal oxygénés. Par bonheur, l’art de bien respirer suscite une curiosité croissante et cette soif de savoir est étanchée par une floraison de livres sur le sujet. Parmi eux, le dernier opus de la journaliste Stéphanie Brillant sur « L’incroyable pouvoir du souffle » (éditions Actes Sud). Avec l’aimable journaliste Stéphanie Brillant sur « L’incroyable pouvoir du souffle » (éditions Actes Sud). L’incroyable pouvoir du souffle est en votre pouvoir ! Lire la suite­­

Votre chemin de vie

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

Il n’est pas toujours évident d’avoir la certitude d’être sur notre bon chemin de vie. Nous pouvons traverser des périodes de doutes, et de questionnements quant à l’alignement de nos pensées, de nos actes et de nos valeurs. Alors, êtes-vous sur le bon chemin ? Voici quelques pistes pour vous aider à y voir plus clair, et à trouver la bonne voie !

Lire la suite­­

Le cerveau extra-ordinaire des dyslexiques

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

DYS, haut-potentiel, troubles de l’attention, hypersensibles… un énième phénomène de mode ? Des étiquettes cachant des enfants mal élevés ? Non !!! Il s’agit d’une meilleure compréhension du cerveau humain, de ses forces et de ses faiblesses. Lire la suite­­

Se lever tôt, les 7 bonnes raisons

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0
Marcher et méditer sont deux activités qui se nourrissent l’une de l’autre. Rythme détendu et doux, respect de l’environnement, contact avec le monde, ouverture, partage, conscience du corps et du moment présent, rejet de la performance. Un vrai mariage de passion 🙂 

Lire la suite­­

Vivre à l’heure solaire, un rythme plus naturel !

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

En Europe, le régime horaire qui nous est imposé peut perturber notre organisme. Reprendre notre heure de référence dans le respect des trois fuseaux horaires européens (UTC/GMT +0, UTC +1, UTC +2) serait un moyen plus logique et moins coûteux pour résoudre des problèmes de santé publique. Lire la suite­­

La proprioception, notre 6ème sens bafoué

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

La proprioception se traduit par notre capacité inconsciente à percevoir la position exacte de notre corps en trois dimensions dans l’espace, même dans l’obsurité totale. Elle se compare à un GPS qui nous permet de percevoir à chaque instant la position exacte de notre corps. Lire la suite­­

Nous sommes notre pire ennemi

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

Saviez-vous que, bien souvent, nous sommes notre pire ennemi ? En effet, nous nous plaignons de notre vie, des choses que nous ne pouvons pas faire, des rêves que nous n’atteindrons jamais, des relations qui ne nous correspondent pas… Et si le seul blocage à nos rêves les plus fous, c’était nous-mêmes ? Lire la suite­­

Etes vous rebelle ?

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

Êtes-vous rebelle? Un rebelle est celui qui ne réagit pas contre la société. Il observe et comprend tout le manège et décide simplement de ne pas en faire partie. Il n’est pas contre la société, il est plutôt indifférent à ce qui s’y passe.

 

 

Lire la suite­­

Les émotions

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

Le Voyage sur la planète terre

Les émotions et sentiments négatifs sont accompagnés de perturbations fonctionnelles. Ceci n’est plus à démontrer. Mais peut-on s’affranchir des émotions négatives que sont la haine, le ressentiment, la peur. Lire la suite­­

Mystérieuses Heureuses Coïcidences

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0


Elles se manifestent juste au bon moment, nous permettant « comme par magie » de débloquer une situation ou d’accéder à nos désirs.

Ne vous est-il jamais arrivé, de tomber par hasard pile sur l’annonce du logement idéal quand vous étiez en pleine recherche, de rencontrer sur un chemin pris au hasard LA personne qu’il fallait pour débloquer votre situation, ou encore de rentrer dans une librairie et de tomber, dans un livre ouvert machinalement, exactement sur l’information dont il avait besoin pour avancer ? Lire la suite­­

The Iceman Wim Hof

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

VOULEZ-VOUS VIVRE HEUREUX, FORT ET EN BONNE SANTÉ ? WIM HOF, « L’HOMME DE GLACE », EST CONVAINCU QUE SA MÉTHODE OFFRE LA CLÉ D’UN CHANGEMENT PROFOND, POUR L’INDIVIDU COMME POUR LA SOCIÉTÉ.

Lire la suite­­

soyez POSITIF

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

“La plus grande découverte de notre génération a été de s’apercevoir que l’être humain peut changer sa vie juste en modifiant sa façon de penser.” William James.

Et bien c’est vrai ! Toute notre vie est directement influencée par nos pensées et et donc par nos mots. Voici une bonne dose d’inspiration positive ! Lire la suite­­

Libérez-vous de vos blessures

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

La mémoire cellulaire ou plutôt les mémoires cellulaires, c’est quoi au juste ? Un lien entre émotions refoulées et maladies. Si les résultats restent encore controversés, plusieurs expériences scientifiques ont été réalisées sur le sujet. On peut citer notamment les recherches du Dr Bruce Lipton, biologiste cellulaire, spécialiste en épigénétique et auteur de « Biologie des croyances » ou encore celles du Dr Candace Pert, auteur de l’ouvrage  « Les molécules des émotions ». J’ai souhaité revenir aujourd’hui sur le thème passionnant de la mémoire cellulaire suite à la lecture du livre Le voyage de guérison – Comment guérir de vos maladies physiques et émotionnelles de Brandon Bays et à ma formation de Thérapeute en Transmutation des Mémoires Cellulaires. Lire la suite­­

Auteur Miriam Gablier INREES Renouer avec ses vies passées pour guérir

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

 

source : www.inrees.com
© INREES

Toute approche thérapeutique se préoccupe, à un moment donné, de nettoyer les traces du passé. Mais de quel passé parlons-nous ? Et si nos mémoires provenaient parfois de nos vies « antérieures » ? Lire la suite­­

Libération des mémoires cellulaires

Classé dans : BIEN ETRE & SANTE | 0

Avez-vous des blocages récurrents dans votre vie ?

Vous sentez peut-être que vous êtes motivés pour être heureux (se), mais que vous avancez trop doucement, malgré tout ce que vous mettez en place dans votre vie. Lire la suite­­