POURQUOI S’INTÉRESSER AU CO2, INDICE INCONTOURNABLE DE LA QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR ?

Classé dans : GEOBIOLOGIE | 0

POURQUOI S’INTÉRESSER AU CO2, INDICE INCONTOURNABLE DE LA QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR ?

La teneur en CO2 est l’indicateur principal de la qualité de l’air que l’on respire. C’est une donnée très importante qui a une influence directe sur notre confort au quotidien dans les espaces fermés. Concrètement, comment maîtriser le CO2 ?

 

Le dioxyde de carbone est plus communément appelé CO2. Mesurer le CO2 correspond à mesure la concentration en gaz carbonique dans l’air. Le gaz carbonique, inodore et de goût neutre, est créé principalement par la respiration humaine et par différents types de pollutions. Voici les points les plus importants à connaître à propos du CO2 :

  • la teneur en CO2 se mesure en pourcentage de volume d’air ou en « ppm » (partie par million)
  • 1.000 ppm est égal à 0,1 % de gaz carbonique dans l’air.
  • l’air frais ambiant en campagne contient 330 à 400 ppm de CO2
  • dans les ville, la concentration en CO2 est d’environ 700 ppm
  • l’air expiré par une personne contient entre 40.000 et 50.000 ppm de CO2

Les risques liés au CO² 

Une trop grande concentration de CO2 a une influence directe sur notre corps. Plus le taux est élevé, plus nous aurons du mal à nous concentrer. Dans le cadre des écoles, des études ont prouvé que l’on apprenait moins bien lorsque le CO2 est trop élevé. D’autres études dans le monde du travail prouvent pour leur part que lorsque le CO2 augmente, la productivité baisse, ainsi que la concentration ou la rapidité de traitement des prises de décision. A contrario, l’absentéisme augmente !

Plus simplement, que l’ont soit à l’école, au travail ou dans sa maison, une trop grande concentration de dioxyde de carbone peut créer un mal être, une impression d’air vicié et surtout des maux de tête. Sachez que nous passons en moyenne près de 85% de notre temps en intérieur !

La clé : renouveler l’air régulièrement

Un taux de CO2 tout à fait acceptable au quotidien est généralement compris entre 600 et 1000 ppm

Pour maintenir le taux de CO2 chez soi, il faut renouveler l’air régulièrement. Cela peut se faire simplement en ouvrant les fenêtres, mais également en faisant usage d’un système domotique de régulation de la ventilation. Le système va vérifier le CO2 en permanence et gérer l’apport d’air extérieur en fonction de la nécessité.

Il faut également savoir que plus il y a de personnes dans une pièce, plus le taux augmentera vite. Pour donner un ordre d’idée, dans un salon de taille classique qui recevrait une dizaine de personnes, on peut passer de 500 à 2.000 ppm en moins d’une heure.

Comment mesurer le CO2 chez soi ?

 

La qualité de l’air est un domaine qui prend de l’importance depuis ces derniers mois. Les solutions pour suivre la concentration de CO2 est de faire venir notre géobiologue lors de son expertise, elle vous indiquera les taux dans votre salle de réunion ou dans votre intérieur par exemple. 

Appareil Voltcraft de mesure CO² « CO-100 » cette appareil de mesure permet de surveiller la teneur en dioxyde de carbone de l’air ambiant afin de pouvoir prendre à temps les mesures qui s’imposent pour la ventilation. Une teneur élevée en CO² provoque la fatigue, des pertes de concentration et des pertes d’efficacité.

Recommandation:

30 à 50% de l’air doit être renouveler chaque heure . Le débit d’air réglementaire : 15 m3/h/personne

Pour l’enfant : 30 à 40 m3/h/personne  

L’enfant de moins de 7 ans est la personne la plus vulnérable à une mauvaise qualité de l’air:

  • son développement respiratoire n’est pas terminé
  • sa ventilation est plus rapide
  • il est plus près du sol ou la concentrations de polluants sont plus élevées.

La teneur en dioxyde de carbone CO2 est un bon indicateur de la qualité de la ventilation ( recommandation sanitaire 1000 ppm)

Le renouvellement d’air peut être assuré par l’ouverture des portes et des fenêtres

  • Préférer ouvrir plusieurs fois par jour plutôt qu’une seule fois mais de façon prolongée.
  • L’été, il est souhaitable d’aérer le matin tôt ou la nuit afin d’éviter les pics de pollution.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire