Le sourcier

Classé dans : LA TRIBUNE du GEOBIOLOGUE | 0

Tout géobiologue est sourcier de part sa formation. Le métier de sourcier est un art séculaire connu depuis la nuit des temps. On retrouve des dessins et des traces écrites sur l’art du sourcier jusqu’à l’époque Egyptienne.

Le sourcier peut utiliser différente sortes de méthodes pour détecter l’eau souterraine, toutes sont a base de radiesthésie et font appel au claire ressenti.

Les outils les plus souvent utilisés sont la baguette de coudrier (noisetier) les antennes READ MASTER et le pendule. Mais il est aussi tout a fait possible de détecter de l’eau par clair ressenti c’est a dire directement avec le corps ou en mesurant son bio champs.

Comment ça marche?

L’eau souterraine émet par friction un rayonnement le plus souvent négatif qui remonte jusqu’à la surface. Ce rayonnement est perçu par le sourcier au niveau de sont bio champs qui se rétracte et cette rétraction induit un mouvement qui est transmis au matériel utilisé.

Notre corps est un merveilleux récepteur

L’eau c’est la vie et elle est un merveilleux accumulateur d’énergie .

L’eau est très facilement dynamisable et s’imprègne facilement des mémoires. Avec quelques explications n’importe qui peut rendre une eau  plus vivante, dynamique et nourrissante pour les êtres vivants. Il existe différentes méthodes de dynamisation de l’eau: par immersion de matière dynamisante comme des pierres ou charbon spécifique, avec des dessins créant des ondes de formes dynamiques comme le Triskel.