Le mystère de la pyramide de Saint Amand Montrond : un édifice étrange au centre de la France

Classé dans : LA GAZETTE du GEOBIOLOGUE | 0

À Saint Amand Montrond, une énigmatique pyramide attire l’attention des curieux. Entre caractéristiques plastiques, géométriques et géographiques, cet édifice singulier suscite l’intérêt des chercheurs et passionnés. Plongeons dans une enquête captivante qui révèle le sens caché de cette construction mystérieuse. Dans cette série de trois articles à paraître dans les mois à venir, nous explorerons les secrets enfouis de la pyramide, pièce par pièce, pour reconstituer le puzzle qui se cache derrière cette énigme architecturale.

LA PYRAMIDE DU CENTRE DE LA FRANCE : QUAND L’ARCHITECTURE CONTEMPORAINE RÉVÈLE DES SECRETS ANCESTRAUX

Cette énigmatique pyramide, surnommée la “pyramide du centre de la France“, se dresse fièrement dans la commune de Saint-Amand Montrond, au cœur du département du Cher. Construite au début des années 2000, son premier dessein était de devenir un musée dédié à l’art de la joaillerie, une “cité de l’or.” Cependant, suite à un réaménagement, elle est désormais consacrée à la culture, abritant expositions et spectacles, et ne peut plus être visitée en journée.

Les pyramides étant des édifices rares et singuliers, elles nous transportent à travers l’histoire des civilisations et leur mystère perdure à travers les âges. Sur les réseaux sociaux, la pyramide du centre de la France est sujette à des spéculations, certaines personnes alléguant la présence d’une “énergie noire”, voire même de « magie noire » émanant de la structure. Ces affirmations polémiques sont souvent basées sur des ressentis plutôt que sur des preuves tangibles.

Nous nous demandons, que peut dire le géobiologue du XXIème siècle à propos de cette énigme architecturale ? Si la géobiologie est généralement associée à l’habitat, elle peut également s’appliquer à d’autres types de constructions où l’architecte puise dans un savoir-faire ancestral.

ENTRE MYSTÈRE ET HÉRITAGE MAYA

Pyramide au mexique de Chichén Itzá

Pyramide au mexique de Chichén Itzá

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inaugurée en 2000, la Pyramide de Saint Amand Montrond se situe à l’est de la commune, dans une zone périphérique. Elle est constituée de panneaux de verre teintés en forme de triangle, identiques et parfaitement alignés sur ses différentes faces. Le ciel bleu se reflète sur ces vitres, rendant son intérieur mystérieux et insaisissable, contrairement à sa célèbre cousine du Louvre, qui joue avec les transparences.

Sa base en béton émerge au milieu d’un vaste parc, où pelouses, arbres et chemins rectilignes, menant aux quatre entrées du bâtiment, contribuent à accentuer son imposante présence. On remarque également que cette pyramide est “tronquée”, à l’instar de celles que l’on trouve au Mexique ou au Guatemala, chez les Mayas, la pointe où convergent les arêtes n’ayant pas été construite, la distinguant des pyramides égyptiennes.

LA MÉRIDIENNE REMARQUABLE DE SAINT AMAND MONTROND : L’AXE GÉOGRAPHIQUE SECRET DE LA FRANCE

La commune de Saint Amand Montrond occupe une place privilégiée au centre géographique de la France, un fait rappelé par des panneaux le long de l’autoroute A71. Il existe même une aire de repos baptisée “Aire du centre de la France”.

Plus exactement, cette bourgade se situe sur un axe géographique majeur de la France mais pourtant peu connu : une méridienne, et pas n’importe laquelle.

Cet axe Sud/Nord est une ligne imaginaire qui part du pôle Sud pour rejoindre son opposé au Nord en épousant la forme de la Terre. On compte autant de méridiennes que points sur la Terre. À chaque pas que nous faisons, nous marchons sur l’une de ces lignes.
Mais celle-ci passe précisément par 2 points géographiquement remarquables : le point le plus au Nord de notre Territoire à la frontière Belge et la Mer du Nord, ainsi que le point le plus au Sud dans les Pyrénées avec la montagne comme frontière naturelle avec l’Espagne.

Peu de pays peuvent se vanter d’un tel alignement entre les points extrêmes Nord et Sud de leur territoire sur une ligne méridienne. Cette particularité géographique lui confère le titre de “méridienne remarquable” et l’associe à un réseau sacré, bien souvent lié à des lieux de culte et autres édifices remarquables.

Remarque : attention toutefois à ne pas confondre cette méridienne nommée parfois “Méridienne de France” ou “méridien secret” avec d’autres méridiennes comme le méridien de Greenwich ou méridien zéro qui passe beaucoup plus à l’ouest, ou bien encore le méridien de Paris ou Cassini qui passe au niveau de l’observatoire de Paris et tout près d’une autre Pyramide de verre dont on évoque son existence dans le fameux Film Da Vinci Code.

SAINT AMAND MONTROND : AU CENTRE GÉOGRAPHIQUE DE LA FRANCE, ENTRE MYSTÈRES ET RÉSONANCES SACRÉES

Saint Amand Montrond, à équidistance des deux points extrêmes Nord/Sud de la France, occupe l’emplacement de la pointe du compas si l’on devait tracer un cercle le long des frontières du pays. Des jeux de mots subtils entre le nom de la ville, “Saint-Amand Montrond,” et “mon rond” pourraient laisser entrevoir un lien symbolique.

Ce phénomène, à rapprocher de la “langue des oiseaux,” une langue codée utilisée jadis pour transmettre un savoir caché, soulève des interrogations sur l’alignement géométrique et géographique de la commune. A proximité de ce point central se trouve une tour, la Tour de Malakoff, construite en 1855 pour célébrer les victoires de Napoléon III en Crimée. Nichée sur une colline, elle occupe réellement ce centre géographique, à équidistance d’environ 485 km des deux extrémités du pays.

Son altitude est de 314m au dessus du niveau de la mer. Encore un clin d’œil au cercle : 3,14… nombre pi bien sûr.

LES SECRETS GÉOMÉTRIQUES DE LA FRANCE RÉVÉLÉS : LE CERCLE SACRÉ QUI ENLACE TOUT LE PAYS

La méridienne géographique révèle d’autres mystères captivants. Un cercle tracé depuis Saint Amand Montrond s’accorde étonnamment avec certains autres contours de la France, suivant toute la chaîne des Pyrénées et englobant une grande partie de la Côte d’Azur. Seule une portion de la Bretagne, au niveau du Finistère, semble échapper à cette emprise.

Cette géométrie sacrée peut être associée à un hexagone, surnom donné à la France, soulignant ainsi un réseau sacré subtilement imbriqué dans le tissu géographique du pays. Les géobiologues soulignent que l’observation et la compréhension de lieux singuliers permettent de concevoir des projets d’aménagement ayant une portée bien plus grande dans l’espace et le temps.

LES MYSTÈRES DES RÉSEAUX GÉOBIOLOGIQUES DE LA FRANCE : LA MÉRIDIENNE SACRÉE AU CENTRE DES ÉNERGIES COSMIQUES

Au cœur du mystère qui entoure la pyramide de St Amand Montrond, les intrigants réseaux géobiologiques se dessinent en une toile complexe sur la surface de la Terre. Orientés selon les points cardinaux est/ouest et nord/sud pour certains, d’autres adoptent un angle de 45 degrés, conférant à la géobiologie une diversité fascinante. La Confédération Nationale de Géobiologie a recensé six réseaux majeurs, dont les réseaux Hartman et Curry, fréquemment étudiés lors d’interventions dans les habitations en raison de leur densité.

Dans notre quête de compréhension, nous porterons une attention particulière au réseau Peyré, également connu sous le nom de réseau Solaire, qui pourrait coexister avec la méridienne. Composé de bandes d’environ 40 centimètres de large, orientées nord/sud et est/ouest, et espacées de 6 à 8 mètres selon la composition du sol et du relief, ce réseau s’avère étroitement lié à l’énergie solaire.

Mais ce qui intrigue davantage, c’est la découverte d’un détail singulier : les dimensions de la base de la tour de Malakoff correspondent exactement à la largeur du réseau Peyré en ce lieu précis. Un simple hasard ? Il semblerait que non. Les anciens connaissaient les dimensions de ce réseau et les utilisaient pour donner hauteur et largeur à d’importants, créant ainsi une résonance entre l’édifice et la dynamique du réseau solaire.

LA MÉRIDIENNE, UNE LIGNE GÉODÉSIQUE REMARQUABLE : UN VECTEUR DYNAMIQUE D’INFORMATIONS SUBTILES

En plus de la présence du réseau Peryé, nous pouvons qualifier cette ligne verticale qui parcours la France de ligne géodésique remarquable. Appelé géore, également connu sous le nom de Leyline, ces lignes peuvent parcourir des distances très longues, jusqu’à faire le tour de la Terre. L’une par exemple très connue passe par l’arche de la Défense à Paris pour rejoindre la pyramide du Louvre en passant par l’Arc de Triomphe et la Concorde. C’est l’axe historique de Paris.

Sur notre méridienne, 3 points sont déjà remarquables : les extrémités géographiques nord et sud, reconnue par l’humain, et matérialisée par l’implantation d’une tour à équidistance de ces points. Cette construction apporte une valorisation supplémentaire à cet axe, amplifiant son existence et son influence.

Remarque : une méridienne peut être une géore et servir ainsi d’appuis à un réseau géobiologique. Mais l’inverse n’est pas forcément vrai. Une ligne géodésique remarquable n’est pas forcément placée sur un réseau.

Pour certains experts en géobiologie, ces réseaux ainsi que les géores pourraient véhiculer de l’information subtile. Ainsi, la méridienne de Saint Amand Montrond, avec ses propriétés déjà remarquables, pourrait bien être le vecteur de ces informations circulant à l’échelle de tout le pays, renforçant le mystère qui entoure cette énigmatique pyramide et sa place singulière dans les énergies cosmiques.

PYRAMIDE ET BIEN-ÊTRE : DES POUVOIRS ÉNIGMATIQUES

Les pyramides, souvent associées au bien-être, font partie intégrante du domaine de la géobiologie. Des expériences enrichissantes menées par Alfred Bovis dans les années 1930 et inspirées des travaux de l’Abbé Moreaux sur les pyramides égyptiennes, ont mis en lumière des propriétés singulières de ces édifices. L’expérience de la “momification” d’objets, telle qu’une orange ou une fleur, dans une maquette pyramidale, fascine toujours les adeptes de géobiologie.

Des questions se posent alors sur l’incidence de la forme pyramidale sur le dynamisme des projets menés à l’intérieur de la pyramide de St Amand Montrond, et sur sa possible relation avec la méridienne remarquable. Ces découvertes passionnantes suscitent un vif intérêt pour le dynamisme circulant à l’échelle du pays et pour les propriétés mathématiques énigmatiques de cette pyramide particulière.

Découvrez dans le prochain article comment les propriétés mathématiques de la pyramide de St Amand Montrond se révèlent et s’entrelacent avec la méridienne remarquable, dévoilant ainsi un aspect encore plus intrigant de cette énigme architecturale.

Nous reviendrons également en image sur le résultat de l’expérience de la maquette de la pyramide et du citron. À ce titre, nous vous proposons si vous le souhaitez de télécharger le plan de la maquette pour reproduire chez vous le dispositif. Il s’agit d’un module à  imprimer 4 fois, découper et coller les élements.

TÉLÉCHARGER LE PLAN
Nous précisons toutefois que nous ne serions pas responsable des éventuels désagréments qui pourrait intervenir lors de cette expérience. Nous vous conseillons d’installer la pyramide dans un lieu de type garage en dehors de la zone de vie.

 

Benoît Blein

Pour citer cet article : Benoît Blein,  https://argemaformation.com/le-mystere-de-la-pyramide-de-saint-amand-montrond-un-edifice-etrange-au-centre-de-la-france/,  le 25 juillet 2023.

Illustrations : ©Benoît Blein 2023