La vérité sur les nouveaux compteurs communicants Ecologie, économie santé, législation…

Classé dans : LINKY, LIVRE & POEME | 0

 

La_vérité_sur_les_nouveaux_compteurs_communicants__Ecologie_économie_santé_législation

 

Dans le cadre de la transition énergétique, tous les foyers français seront en 2020 équipés gratuitement par ErDF du compteur communicant Linky®. Le dispositif, qui mesure en temps réel la consommation d’électricité, présenterait des intérêts écologiques et économiques. Mais pour Clotilde Duroux, il serait préjudiciable de s’en tenir uniquement au discours officiel. Car les Linky®, Lire la suite­­

En quête de lumière

Classé dans : LIVRE & POEME | 0

en quete de lumiere

En quête de lumière Umberto Molinaro

Embarquez pour une passionnante enquête au pays des Crop Circles, suivez Nostra et Linda sur les différentes pistes des auteurs présumés de ces fantastiques créations surnaturelles.
De géométrie sacrée, de complots militaires en messages cosmiques, aucune hypothèse n’est écartée.
La révélation finale n’en sera que plus troublante.
Des Cercles dans la Nuit est de plus l’ouvrage idéal pour faire découvrir le troublant phénomène des Crop Circles. Lire la suite­­

Le test Stéphane Allix

Classé dans : LIVRE & POEME | 0

 

le-test-livre-1

Le test de Stéphane Allix

Je ne veux surtout pas essayer de vous convaincre de l’existence de l’au-delà en rédigeant cet avis sur ce livre. Chacun aura de toute manière la réponse au moment de son décès. Cela dit, pour les septiques et ceux qui nient en bloc la possibilité de la survivance de soi et le fait de retrouver ses proches après la mort, je trouve cela dommage de ne pas garder un minimum d’espoir et de « doute positif » quant à cette éventualité. Les récits rapportés dans ce livre par les différents médiums interrogés par Stéphane Allix sont assez similaires et prouvent donc une régularité indiscutable sur certaines étapes qui se déclenchent à la fin de notre existence terrestre. Lire la suite­­

Céline Alvarez Les lois naturelles de l’enfant

Classé dans : LIVRE & POEME | 0

les-lois-naturelles-de-lenfant

 

Les lois naturelles de l’enfant de Céline Alvarez

L’enfant naît câblé pour apprendre et pour aimer. Chaque jour, les neurosciences nous révèlent son incroyable potentiel. Pourtant, par manque d’information, nous lui imposons un système éducatif inadapté qui freine son apprentissage et n’encourage pas sa bienveillance innée. Plus de 40 % de nos enfants sortent du primaire avec des lacunes qui les empêcheront de poursuivre une scolarité normale. Lire la suite­­

L ARBRE GUERISSEUR

Classé dans : LIVRE & POEME | 0

l'arbre guerisseur

l-arbre-guerisseur

 

 

Les arbres sont des entités conscientes et bénéfiques pour les hommes.

Vous découvrirez ici l’arbre dans toutes les traditions, comment se manifeste la conscience des arbres, comment nous pouvons aider les arbres, comment en retour recevoir leur aide, nous recharger auprès d’eux.

 

De nombreuses essences d’arbres sont étudiées, avec leurs pouvoirs et propriétés spécifiques.

Auteur : M-Emilia Vannier Editeur : Vannier

Aux Arbres Victor Hugo

Classé dans : LIVRE & POEME | 0
hetre ardennes

Aux arbres

Arbres de ces grands bois qui frissonnez toujours,

Je vous aime, et vous, lierre au seuil des antres sourds,
Ravin où l’on entend filtrer les sources vives,
Buissons que les oiseaux pillent, joyeux convives
Quand je suis parmi vous, arbres de ces grands bois,
Dans tout ce qui m’entoure et me cache à la fois,
Dans votre solitude où je rentre en moi-même,
Je sens quelqu’un de grand qui m’écoute et qui m’aime !  Victor Hugo

Après l’hiver Victor Hugo

Classé dans : LIVRE & POEME | 0

le-chene

Après l’hiver

Victor Hugo

N’attendez pas de moi que je vais vous donner
Des raisons contre Dieu que je vois rayonner ;
La nuit meurt, l’hiver fuit ; maintenant la lumière,
Dans les champs, dans les bois, est partout la première.
Je suis par le printemps vaguement attendri.
Avril est un enfant, frêle, charmant, fleuri ;
Je sens devant l’enfance et devant le zéphyre
Je ne sais quel besoin de pleurer et de rire ;
Mai complète ma joie et s’ajoute à mes pleurs.
Jeanne, George, accourez, puisque voilà des fleurs.
Accourez, la forêt chante, l’azur se dore,
Vous n’avez pas le droit d’être absents de l’aurore.
Je suis un vieux songeur et j’ai besoin de vous,
Venez, je veux aimer, être juste, être doux,
Croire, remercier confusément les choses,
Vivre sans reprocher les épines aux roses,
Être enfin un bonhomme acceptant le bon Dieu.

Ô printemps ! bois sacrés ! ciel profondément bleu !
On sent un souffle d’air vivant qui vous pénètre,
Et l’ouverture au loin d’une blanche fenêtre ;
On mêle sa pensée au clair-obscur des eaux ;
On a le doux bonheur d’être avec les oiseaux
Et de voir, sous l’abri des branches printanières,
Ces messieurs faire avec ces dames des manières.

26 juin 1878

Victor Hugo