La libération approche !

Chers lecteurs et lectrices,

En ces temps étranges il est capital de faire circuler des informations capitales pour notre vie et notre survie ! C’est le but de cette newsletter !
Et si pour contribuer à ce que le monde s’emballe moins on commençait par décélérer soi même ? .
Dans la chaleur du confinement, s’extraire de la cadence surréaliste du monde pour une pause imposée et nous faire réfléchir à une nouvelle manière de vivre sa vie, à quelle dynamique, dans quelle intensité, à quelle vitesse ... Prenons le temps de ne rien faire, rien attendre, rien espérer, rien projeter, rien prévoir ... comme si on s’endormait dans un doux sommeil.
Si l’injonction à la productivité est épuisante en temps normal, elle est éreintante en période de confinement. La notion d’injonction à la productivité fait référence aux éléments externes – entourage, société, réseaux sociaux – qui nous encouragent à penser que la valeur d’une personne est corrélée à ce qu’elle produit et de ce qu’elle fait. Cette injonction nous entraîne à combler chaque temps « mort », chaque « vide » pour que le rien n’existe pas.
Sommes-nous en train de perdre notre temps si nous ne faisons « rien » ? Oui, selon les critères de notre société pré-c…….s. Nous existions au regard de notre production, de nos impôts, de nos enfants, de nos hobbies. J’en parle comme si cette époque était révolue alors que l’injonction à la production est toujours là. Mais là où l’ennui était proscrit, il devient une possibilité acceptée et peut-être même voulue, souhaitable, essentielle.
Ces temps, caractérisés par l’incertitude du dénouement, précipitent le bouleversement de notre façon de travailler, de notre vision du monde ou encore de nos valeurs. Cette période est également l’occasion de regarder vers l’avenir en se rappelant que la société telle qu’elle était n’était pas si séduisante. L’injonction à la productivité n’en est qu’un exemple.
Nous devons lâcher nos peurs et devenir conscients afin d’œuvrer positivement en comprenant que nous SOMMES TOUS UN et que le temps des divisions et des luttes de pouvoir touche à sa fin. Ne perdons pas de temps et d’énergie à « lutter contre » mais consacrons nos forces à créer dans nos vies personnelles sérénité, amour, santé, joie et ouverture aux inspirations spirituelles.

Prenez soin de vous !
Sylvie BAIKRICH
De l'équipe de l'Harmonie d'Ardwen
LETTRE OUVERTE

5G-ordonnances de l’état : feu vert pour la téléphonie – passage en force

Petit rappel historique...
La loi Abeille : Loi n° 2015-136 du 9 février 2015 relative à la sobriété, à la transparence, à l'information et à la concertation en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques..
Elle interdit également le wifi dans les crèches, et à afficher sa présence dans un lieu public.
Jean Jacques Crèvecoeur
booster son systeme immunitaire
LETTRE OUVERTE
La voie de la non violence

BIEN-ÊTRE & SANTÉ
Booster son systême immunitaire

légumes lacto fermenté
BIEN-ÊTRE & SANTÉ
Les légumes lacto-fermentés

bol thibétain
BIEN-ÊTRE & SANTÉ
Des techniques de revitalisation

citron
BIEN-ÊTRE & SANTÉ
Mesurer l'énergie vitale de nos assiettes

le reveil des sorcieres Stephanie Janicot
La sélection de livre de Sylvie
Le réveil des sorcières Stéphanie Janicot

5G & 5D de l'ombre à la lumière
LETTRE OUVERTE
5G & 5D de l'ombre à la lumière



regard du géobiologue sur le desordre
LA GAZETTE DU GÉOBIOLOGUE
Regard du géobiologue sur le désordre

Mail écrit sur un ordinateur câblé via une box mise à la terre, dans un lieu n’utilisant aucune technologie sans fil pour préserver la santé de ses habitants.

sylvie baikrich
Sylvie BAIKRICH
Géobiologue agréée Conseillère en environnement électromagnétique
Thérapeute Energétique en transmutation des mémoires cellulaires
Sylvothérapeute et Conférencière
sylvie@lharmoniedardew.fr
www.lharmoniedardew.fr
06 31 33 94 56
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre newsletter, vous pouvez vous désabonner :
facebook