Voiture électrique Pas si propre

La voiture électrique est présentée comme la solution pour baisser nos émissions de gaz à effet de serre et réduire la pollution dans les villes. Mais peut-on toutefois parler de voiture propre ? 

Les Energies Vertes le sont-elles vraiment ?

Face au réchauffement climatique, réaliser la transition énergétique est devenue une priorité absolue. Il faut « décarboner » nos économies en déployant, à grande échelle, des technologies vertes.

Mais les voitures vertes sont particulièrement consommatrices de métaux et de minerais, plus rares, comme le graphite, le cobalt ou le lithium. De leur côté, les éoliennes et les panneaux solaires contiennent des métaux rares. Après le pétrole et le charbon, nous sécrétons donc une nouvelle dépendance à ces matières premières quasiment inconnues du grand public.

Cette vaste enquête menée à travers le monde révèle les effets pervers des solutions propres pour parvenir à la transition énergétique.

Matière à reflexion !

 

Version longue ici 

Retour en haut