Géobiologie ou la Lumière sur la Terre

La planète a-t-elle un corps énergétique? Celui-ci influence-t-il nos vies ? Aussi intigeant que cela puisse paraître, il semble que oui ! Et ce nouveau dossier, excitant au plus haut point en ces temps où la nature nous appelle, va vous le confirmer..

Réseaux Hartmann, Curry, champs telluriques, électromagnétiques et cosmiques… Ces énergies et rayonnements influencent-ils nos vies ? Si oui, comment ? Au regard de la géobiologie, notre planète serait un organisme vivant à part entière, avec un corps physique et énergétique, et qui à sa façon respire… Et nous touche.

Géobiologues et radiesthésistes œuvrent ainsi depuis la nuit des temps avec une panoplie d’objets bien spécifiques (pendules, baguettes…) pour harmoniser nos habitats, édifier des zones sacrées et nettoyer les mémoires des lieux.

S’intéresser à la géobiologie n’est pas anodin. Déjà, cet art nous ouvre à un chemin d’exploration des dimensions visibles et invisibles de l’existence, dans ses plus mystérieux aspects: des forces telluriques aux courants d’eau, jusqu’à la mémoire des lieux, en passant par bien d’autres champs électromagnétiques ou courants informationnels. Ensuite, radiesthésistes, sourciers et autres praticiens le confirment: cet art nous amène à comprendre que ces facettes souvent méconnues de la Terre définissent pourtant … notre santé! De nombreuses études, menées par différents experts, le confirment sans ambiguïté. L’occasion de bénéficier de conseils pratiques pour vos jardins, vos maisons ou vos appartements, de comprendre enfin pourquoi vos plantes, vos animaux, et peut-être même vous, réagissez négativement ou favorablement aux énergiess environnantes ! L’occasion aussi de regarder différemment les lieux sacrés, construits stratégiquement sur le territoire pour profiter des forces de transcendance.

L’étude de la terre vivante:

Dressés entre ciel et terre, nous sommes en permanence impactés par des champs subtils émanant des forces telluriques et célestes. Faire appel à un géobiologues permet de prendre conscience de ces influences et d’agir en fonction, pour optimiser nos habitats ou notre agronomie.

Au fil des siècles, l’être humain a toujours oeuvré en cocréation avec ces champs invisibles pour permettre l’équilibre biologique du vivant, choisissant méticuleusement son lieud de vie, de culte, ou l’emplacement d’un batiment agricole… déjà nos ancêtres, reliés au monde invisible, savaient !  » Géobiologue est le plus vieux métier du monde. Quand les êtres humains ont voulu se sédentariser, ils ont cherché un endroit où ils se sentaient bien. Ils captaient les zones de failles et pouvaient déterminer s’il y avait de l’eau, afin de pouvoir la puiser », nous explique Stéphane Demée, géobiologue spécialiste du monde agricole……

PODCAST  exceptionnel sur INREES Inexplorer n°50

 

 

 

Retour en haut