La Grande Malbouffe Arte

source : www.lechoubrave.fr
© LE CHOU BRAVE

Excellent documentaire que celui de « La Grande Malbouffe », actuellement visible sur Arte. Les réalisateurs prennent le prétexte de « l’autopsie » d’un Cordon bleu pour nous en apprendre encore un peu plus sur les pratiques de l’industrie agro-alimentaire : édifiant !

Les leurres chimiques joliment emballés

La télévision, depuis quelques années, a pris l’habitude de pointer du doigt les aliments qui, pour l’essentiel, constituent la nourriture quotidienne de la majorité des Français. Nous laissant, au moment d’éteindre la télécommande, un profond sentiment de dégoût, voire de culpabilité, souvent l’ambition -promis, juré !- que nous ne toucherons plus à ces leurres chimiques joliment emballés. « La grande Malbouffe » est évidemment un de ces documentaires de plus, destinés à ouvrir nos consciences de consommateurs à défaut, hélas, de celles des industriels. Quel joli prétexte que de partir d’un cordon bleu, mets banal « cuisiné » par toute maman pressée. Mea culpa…

On jaunit puis… on blanchit

Cette escalope de viande renfermant un coulant de fromage et une tranche de bacon ne nécessiterait que cinq ingrédients chez tout cuisinier qui se respecte… Celui acheté en supermarché en contient 30 ! Un véritable cocktail d’additifs dont les interactions ne sont même pas toutes connues, mais qui ne laissent aucun doute sur les risques qu’elles comportent pour la santé. Prenons, par exemple, le E171, ce fameux dioxyde de titane présent autant dans les crèmes solaires que les peintures. Ici, dans ce cordon bleu, il servira à blanchir le fromage que l’additif précédent a eu la juteuse présence de rendre plus crémeux mais qui, hélas, a contribué à trop le jaunir. On jaunit puis on blanchit… et au final, c’est le gourmand qui rit jaune…

[btn text= »Lire la suite » tcolor=#000 bcolor=#008000 thovercolor=#FFF link= »https://lechoubrave.fr/la-grande-malbouffe-sur-arte/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=Mag%27+35″ target= »_self »]

La Grande Malbouffe, réalisé par Maud Gangler et Martin Blanchard (90 min). Disponible en replay sur Arte.tv jusqu’au 2 avril 2021.

 

 

 

 

 

Retour en haut