Les bienfaits d’une respiration maîtrisée

C’est à partir de pratiques respiratoires régulières que je vous propose de découvrir le pouvoir de la respiration. Les techniques présentées ici sont largement connues et utilisées en yoga et en cohérence cardiaque, elles peuvent être utilisées tous les jours.


[columns] [span6]

LES BIENFAITS D’UNE RESPIRA – T I O N  M A Î T R I S É E  S U R  L E  S Y S T È M E NERVEUX AUTONOME

Tout comme le débit cardiaque, le débit respiratoire dépend
d’un contrôle nerveux (système nerveux autonome) : le mode
orthosympathique, qui gère les stress imminents et vitaux
(danger de mort, survie, combat, fuite), et le mode parasympathique, qui gère la digestion, la régénération, la récupération, la relaxation, la reproduction, le sommeil. Bien sûr, notre respiration alterne ces deux modes régulièrement, mais parfois, par automatisme, on reste beaucoup trop en mode orthosympathique (mode stress), même quand on voudrait se reposer.
Ce qui va être intéressant, c’est d’influencer par notre respiration notre système autonome nerveux et ce qu’il gère…
le cardiovasculaire, circulatoire, endocrinien. Les variables clés seront la fréquence ventilatoire, le ratio temps inspiration/ expiration, le volume d’air, et les muscles du haut et/ou du bas du corps utilisés). Avec de l’entraînement, certaines respirations peuvent aider des gens à régler des problèmes de stress chronique, d’anxiété, de sommeil, de nervosité, d’asthme, liés à la pollution, du système immunitaire (épuisé par le stress chronique), d’inflammations, mais aussi améliorer les performances professionnelles, scolaires et sportives, la concentration, la méditation, l’accoucheme, les apnées-plongées et l’hypoxie en haute montagne. l’hypoxie en haute montagne.

[/span6][span6]

POUR COMMENCER :
N E Z  O U  B O U C H E ?
Les avantages de la respiration par le nez ? Elle contrôle la température, humidifie et purifie l’air, ajoute de la friction et du contrôle à la respiration qui augmente son efficacité, déclenche  des neurorécepteurs dans votre nez et vos sinus qui signalent la sécurité, influence le développement de la mâchoire et du palais chez les enfants, affecte significativement la qualité et la quantité du sommeil, ajoute de l’oxyde nitrique à la respiration. Bref, respirez toujours par le nez.
CO2 ET CO2 : D E S  A M I S  P O U R  L A  V I E !
Rôle de l’oxygène O2
: il est essentiel pour chaque cellule de votre corps, l’oxydation, les modifications chimiques de la nourriture et des liquides, l’énergie. Il contracte les muscles, répare vos cellules, nourrit votre cerveau, nettoie le corps, et est vasoconstricteur (les vaisseaux se resserrent, la pression monte). Rôle du dioxyde de carbone ou gaz carbonique ou CO2
: il aide à la vasodilatation (les vaisseaux s’ouvrent, la pression baisse), la dilatation des voies respiratoires, la relaxation des muscles, l’élimination des déchets, et augmente l’absorption d’O2

O2 et CO2 dans le sang :
Respiration lente = plus de CO2 dans le sang = moins de saturation en O2 dans le sang.
Respiration rapide = moins de CO2 dans le sang = plus grande saturation en O2 dans le sang.

La saturation en O2 du sang ne signifie pas plus d’O2 dans votre corps dans votre corps (il y a un taux de saturation).
Les niveaux de CO2 doivent être maintenus pour l’absorption d’O2
.
Règles de sécurité : Les exercices présentés dans cet article sont bien connus des ateliers de yoga grand public, il ne s’agit pas de techniques à risques, mais si vous avez un doute, demandez à un professionnel de santé, surtout pour les épileptiques, les problèmes cardiovasculaires et les femmes enceintes.

[/span6][/columns]

Alexandre Guinefort est naturopathe, triathlète et instructeur des méthodes Wim Hof, Oxygen Advantage, HeartMath et YogaBodyBreath.

 

Retour en haut