Yelena Kentish Le pouvoir du jeûne

 

Le jeûne a le vent en poupe. On lui confère des pouvoirs de guérison, de régénération, de rajeunissement. La communauté médicale est très sceptique, surtout en France. Elle considère cette discipline comme inutile, voire dangereuse. Mais qu’en est-il réellement ? Le jeûne thérapeutique est-il une réalité ou un fantasme ? Y-a-t-il des dangers à s’abstenir de nourriture ? Le jeûne et la santé. Du renforcement du système immunitaire à une inversion du cours du diabète de type II, d’un rajeunissement de la peau à une prévention des maladies neurodégénératives, d’une limitation de l’effet des substances toxiques à une favorisation de la guérison des lésions de la moelle épinière, d’une aide dans le traitement du cancer à la prévention des infarctus, ou encore d’une diminution des inflammations chroniques à une régénération des capacités de fertilité, de nombreuses études présentent des résultats époustouflants.

Maigrir avec le jeûne. Avec l’âge, il est plus difficile de maigrir. Jeûne intermittent, jeûne périodique, jeûne modifié, jeûne hydrique ou jeûne sec, les jeûnes sont variés ; comment les utiliser pour venir à bout de la graisse abdominale la plus tenace ou pour perdre du poids quelque soit l’âge sans jamais le reprendre ? Rajeunir avec le jeûne. Certains affirment que jeûner rajeunirait l’organisme. Qu’en est-il réellement ? Comment la science peut-elle expliquer ce phénomène ? Comment les vétérinaires russes prolongeaient la vie des animaux ? Le jeûne sec pourrait-il être la fontaine de jouvence que l’homme recherche depuis des millénaires ? Le jeûne au-delà des époques. Du jeûne du guerrier Spartiate au jeûne initiatique, du jeûne shamanique au jeûne de pénitence, l’auteure guidera le lecteur dans le labyrinthe de l’histoire à la découverte du jeûne dans les différentes civilisations. Ensuite, elle s’attachera à faire la lumière sur l’abondante recherche scientifique disponible dans ce domaine des États-Unis à la Russie. Enfin, elle présentera au lecteur de nombreux témoignages d’individus qui ont utilisé leur expérience du jeûne pour leur plus grand bonheur. Ces résultats extraordinaires ne doivent pas occulter les dangers de cette discipline encore non maîtrisée. Il est donc recommandé de se rapprocher d’un centre de jeûne ou d’un médecin dans la perspective d’une abstinence alimentaire de longue durée.

L’auteure conclut en rappelant que le jeûne semble être la norme dans le règne animal. Les animaux se privent régulièrement de nourriture pour diverses raisons.

Le jeûne est également pratiqué depuis des millions d’années par l’homme, non seulement par tradition, pour renforcer le corps et l’esprit, mais également de manière involontaire en raison de périodes de disette forcées (les supermarchés et réfrigérateurs étant des inventions récentes à l’échelle de l’histoire de l’humanité).

Pratiqué de manière périodique ou intermittente, le jeûne impose un défi à nos cellules. C’est en relevant ce défi que se déclenche une série de mécanismes dont la finalité est une véritable régénération de l’organisme à tous les niveaux.

Alors que de nombreux travaux scientifiques prouvent la légitimité du jeûne en tant que pratique de santé, l’auteure déplore une certaine inertie de la pensée à ce sujet dans le monde médical, en particulier en France… Mais les mentalités changent petit à petit et l’intérêt pour le jeûne est croissant.

Le jeûne thérapeutique est une réalité. L’auteure apporte toutefois les nuances nécessaires à un excès d’enthousiasme dans lequel il serait facile de tomber. Le jeûne n’est pas une panacée. Pratiqué dans de mauvaises conditions ou de manière excessive, il peut également se révéler dangereux. Il s’agit donc de bien se renseigner et d’éviter toute attitude radicale ou fanatique.

Yéléna C. Kentish parvient, avec un certain talent, à faire la synthèse des différentes écoles en matière de jeûne (des plus anciennes aux plus modernes) en les intégrant dans un ensemble cohérent.

Ce livre aborde non seulement LE jeûne en tant que principe général, mais également LES jeûnes en tant que méthodes aux buts spécifiques. Car tous les types de jeûnes ne se valent pas et ne produisent pas les mêmes effets.

 

 

Retour en haut