L’indice DAS fait son entrée dans l’application OpenBarres de l’ANFR

En marge de sa mission première de suivi de l’intensité des réseaux, l’application OpenBarres de l’ANFR vient de se doter d’une nouvelle fonction. Elle permet désormais d’afficher l’indice DAS du téléphone utilisé.

Proposée par l’Agence nationale des fréquences (ANFR), l’application OpenBarres (uniquement sur Android“permet d’effectuer un diagnostic en temps réel de l’état d’un réseau mobile ouvert au public”. Cela signifie plus concrètement qu’elle permet de repérer et d’identifier les antennes à proximité, de procéder à une mesure de l’intensité du signal et d’enregistrer des relevés réguliers pour se faire une idée précise de la qualité de la couverture dans une zone ou sur un itinéraire. Les données recueillies sont “transmises de manière anonyme vers la base de données de l’ANFR” pour appuyer sa mission de suivi des déploiements et de l’utilisation du spectre.

Pour l’utilisateur, connaître ces informations présente plusieurs avantages. Cela peut notamment permettre de comparer factuellement deux opérateurs (ou plus) sur un trajet particulier. Cela autorise aussi à estimer le niveau d’émission nécessaire au fonctionnement du téléphone sur ledit trajet ou à un endroit précis. En effet, plus le signal du réseau est intense, moins le téléphone a besoin d’émettre “fort” pour communiquer avec l’antenne.

>> lire la suite sur les numérique.com

Retour en haut