Accro aux écrans : gare aux monstres insidieux

Accro aux écrans : gare au monstre insidieux L’ex-président de Facebook, Sean Parker, aujourd’hui milliardaire, admettait récemment avoir contribué à « créer un monstre ». Celon lui, la face monstrueuse des réseaux sociaux est leur appétit insatiable : « Comment absorber le plus possible de votre temps et de votre attention consciente ? »

C’est malheureusement l’enjeu de tous les écrans…

 

Enfants et adolescents consacrent aux écrans parfois plus de temps qu’ils n’en passent à l’école ou à dormir. Plusieurs centaines d’études ont mis à jour certains effets pervers de la surexposition, chez les enfants comme chez les adultes, notamment le déficit de l’attention et autres troubles cognitifs, la sédentarité et l’obésité, la consommation de tabac et d’alcool, les troubles du comportement et de l’alimentation, les difficultés d’apprentissage et le décrochage scolaire, en plus d’empoisonner la vie des familles. En Europe et en Amérique, le temps-écrans est devenu le sujet de disputes familiales numéro un. L’Asie est encore plus affectée, avec des taux records de cyberdépendance en Corée du Sud, au Japon et en Chine.

Article Biocontact n° 289

>>> pour an savoir plus Biocontact_289 accro aux écrans gare aux monstres insidieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut