Tracé régulateur

Classé dans : GEOBIOLOGIE | 0

 

Le tracé régulateur est le support de la construction, l’interface entre elle et le lieu qui la porte.
Pour une maison ancienne on peut le retrouver et pour du neuf le créer.

Pour aller plus loin dans le tracé, il faut y rajouter de la conscience, orienter la construction dans la forme, c’est à dire dans l’espace, en respectant la latitude du lieux.

Un des grands avantages des tracés régulateurs est qu’ils nous permettent de relier le bâti à son lieu . Avec cette démarche, on n’impose pas au lieu une construction mais on la fait rentrer en résonnance avec lui, avec respect.

En construisant de la sorte :

  • on respecte le lieu et ce qu’il a à offrir
  • on respecte le vivant
  • on crée une harmonie et une dynamique entre l’homme, le bâti et le lieu
  • on amène la conscience dans la construction

Le cercle obtenu est le Cercle de Construction. Des lignes, polygones ou autres cercles construits grâce à lui permettront au Maître architecte de fixer le plan de l’édifice. Il est vraisemblable que, pour ce faire, il emploiera également une logique symbolique. Cette logique est malheureusement difficile à reconstituer a posteriori.
Lors d’une étude, l’important est de retrouver l’essentiel de ce tracé, tracé que l’on nomme souvent le Tracé régulateur. Il sera d’autant plus proche de celui voulu par le Maître architecte qu’il rendra mieux compte de la réalité.

Il est important de noter que ce tracé est “prisonnier“ des dimensions du Cercle de Construction.

 

Pour l’abbatiale de Tournus, par exemple, un pentagramme guide l’essentiel du tracé du chœur et des transepts.

La distance entre la porte de la nef et le centre de l’abside mesure 43,49m. L’axe de l’église dévie, sur l’Est, de 22,6° vers le Nord.

Le grand côté du Double Carré s’en déduit :

2a = 43,49m x cos(22,6°) = 40,15m

D’où la valeur R du rayon du Cercle de Construction : 11,33m.

L’entre-axes des chapelles latérales est déterminé par les bras du pentagramme inscrit. Pour une mesure de 21,54m

entre-axes = 2R.cos(18°) = 21,55m

La largeur des transepts mesure 26,62m. Cette valeur équivaut au double de l’écartement des pieds de l’étoile :

t = 4R.sin(36°) = 26,64m

Le diamètre du déambulatoire, compté au muret inférieur, est de 14,72m. Les pieds de l’étoile déterminent, sur la tangente au Cercle de Construction, un segment de même longueur :

d = 4R.tan(18°) = 14,72m

La largeur de la nef (18,65m) semble également avoir été déterminée grâce au pentagramme, mais probablement lors d’une étape ultérieure.

largeur nef = 2R.cos(18°).cos(30°) = 18,66m

Les commentaires sont fermés.