Linky non Merci NEXUS 114

Classé dans : LINKY | 0

Face à l’installation de plus en plus controversée des compteurs Linky, la résistance citoyenne s’intensifie.

 

Sept millions. Ce serait le nombre de compteurs d’électricité déjà remplacés par le très controversé dispositif communicant Linky. Mais, face à une résistance citoyenne mal anticipée, la filiale d’EDF est en train d’intensifier la cadence, pour déployer coûte que coûte cette technologie dans tous les foyers français, première étape de son ambition internationale. Par Marielsa Salsilli NEXUS 114 janvier février 2018

Une révolution ? Pas encore. Un mouvement de résistance citoyenne, sans aucun doute ! 2018 s’annonce comme une année d’affrontement. Le déploiement à marche forcée des nouveaux compteurs communicants d’Enedis, ex-ERDF, la filiale d’EDF en charge de la distribution d’électricité en France, suscite de plus en plus de mécontentement et d’opposition au sein de la population. L’annonce de cette nouvelle technologie nous avait permis de (re)découvrir les nuisances et les méfaits de l’électricité domestique. Son déploiement lève le voile sur l’illusion démocratique qui caractérise nos républiques, la collusion entre monde politique et industrie, et un projet de société qui avance masqué et ne sert plus, depuis longtemps, l’intérêt général. « L’opération Linky permet aux citoyens de prendre concrètement la mesure du déni de démocratie, d’apprendre à s’organiser et agir ensemble », observe Danielle Dubus, porte-parole du collectif Stop Linky de Saint Dizier.

>>> l’article complet en téléchargement ici

Laissez un commentaire