La chambre de bébé et la géobiologie

lambrisAu calme dans sa chambre à l’étage, bébé dort paisiblement pendant que vous dînez avec vos amis. Pour avoir l’esprit tranquille, vous avez branché le baby-phone. Pour autant, votre enfant n’est peut-être pas à l’abri…

Car si cet appareil peut prétendre avoir des vertus apaisantes pourconference 19 mars 4 les parents inquiets, il n’en reste pas moins un outil technologique exposant votre chérubin aux ondes électromagnétiques qui envahissent déjà notre quotidien : implantées entre deux lignes à haute tension, nos habitations sont quasiment toutes équipées de fours micro-ondes, téléphones sans fil, téléphones portables, bornes Wi-Fi… nous inondant d’ondes en permanence.

A 5 ans, le cerveau des enfants absorbe 60 % d’ondes supplémentaires par rapport à celui des adultes. Avec quelles conséquences ? La nouvelle génération est la première à avoir été soumise aux ondes avant leur naissance, il faudra donc attendre plusieurs années pour connaître l’impact de cette exposition très précoce sur leur développement…

Pollution de l’air intérieur des chambres d’enfants : l’étude alarmante

Formaldéhyde, composés organiques volatils (COV)… Ces substances altèrent la qualité de l’air intérieur et peuvent affecter la santé, surtout chez les enfants. Une étude menée dans quatre pays européens montre que 40 % des chambres de bébés testées révèlent des niveaux de COV au-dessus des valeurs guide internationales.

 

tablette800Conférence spécial Bébé :

·         onde éléctromagnétique

·         pollution intérieur

·         énurésie ( pipi au lit)

·         terreur nocturne ….

le 9 avril 2016 à Saulces Monclin avec Sylvie Baikrich