Les animaux dans la grande guerre

Classé dans : PRESSE | 0

La première guerre mondiale est souvent
présentée comme le premier conflit moderne. Il
est vrai que, pour la première fois dans l’histoire
militaire, le matériel prend le pas sur les hommes.
La Grande Guerre est sur ce point très innovante
puisque l’on y teste l’aviation de combat, les sousmarins,
les chars, les lance-flammes, les grenades,
les gaz… Cet aspect du conflit gomme finalement
d’autres réalités et, en premier lieu, le rôle majeur
joué par les animaux dans les combats1
. Très longtemps
l’historiographie a privilégié l’homme à
l’animal mais, les célébrations du centenaire de la
Grande Guerre ont été l’occasion de mettre en
avant le sacrifice de millions d’animaux morts pour
la victoire2
.
Les bêtes présentes au front sont nombreuses et
diverses. Certaines sont réquisitionnées et utilisées
par l’armée (chevaux, chiens, pigeons, ânes,
bœufs…)3
. D’autres sont amenées ou domestiquées
par les combattants (chats, grillons…).
D’autres enfin sont présentes mais non désirées
(les poux, les rats…). Le monde des tranchées, réputé
être un univers masculin, se révèle être tout
autant un univers animal.

Les animaux dans la grande guerre (1)